Quelles sont les solutions d'étanchéité pour la façade bois ?

Matériau naturel noble, chaleureux, décoratif, isolant et durable par excellence, le bois revient en force ces dernières années dans la construction, via quatre systèmes constructifs :

Ossature panneaux

Ossature panneaux

Actuellement le plus employé en France et dans le monde, le système ossature panneaux consiste en une ossature bois, réalisée à base de montants, et remplie de panneaux de particules, de contreplaqué ou d'OSB, et d'isolant thermique.Ces murs-panneaux peuvent être droits ou courbes, et réalisés sur chantier, ou être préfabriqués en atelier puis assemblés sur site.

Côté façade, ils peuvent recevoir un bardage, des parements en brique, pierre, béton voire une façade en verre pour faire le plein de lumière... on peut aussi réaliser des formes droites ou courbes.

Poteaux-poutres

Poteaux-poutres

Dans ce système, la structure de la construction est constituée de poteaux de grande section reliés par des poutres de grande portée, autorisant de beaux volumes intérieurs et participant à la décoration intérieure.

Réalisée en quelques jours en atelier, cette structure porteuse peut ensuite recevoir une grande variété de remplissages donc de façades : grandes baies vitrée, murs maçonnés de briques ou de béton cellulaire, terre-pisé ou terre-paille, madriers empilés..

Bois empilé

Bois empilé

C'est le système constructif le plus traditionnel, celui de l'isba et du chalet de montagne en bois massif. Des troncs d’arbres (fustes) ou d'épaisses pièces de bois de section ronde (rondins) ou carrée (madriers) sont empilées horizontalement et jointoyées. La façade reste en bois naturel apparent, traité ou non selon les essences.

Panneaux massifs

Panneaux massifs

Ce système est généralement réservé aux les constructions de grandes dimensions, comme les bâtiments collectifs, industriels ou commerciaux, mais commence à se décliner aux maisons individuelles. Des panneaux de structure en bois contrecollé de grandes dimensions et à hautes performances mécaniques, sont utilisés à la fois comme éléments de murs extérieurs, planchers et supports de couverture.

En façade, ils peuvent être associés à tous les matériaux isolants et de parement actuellement sur le marché.

Qu’appelle-t-on au juste façade bois ?

Toutes les constructions bois n’affichent pas nécessairement une façade bois et a contrario, la façade bois dépasse aujourd’hui largement le cadre de la seule construction bois. En effet, en travaux neufs, mais surtout en rénovation avec ITE (isolation thermique par extérieur), la façade à structure et/ou aspect bois est aujourd’hui omniprésente. Elle fait appel à bien des techniques différentes, voire complémentaires :

  • éléments préfabriqués bois
  • panneaux de parement bois
  • bardage bois

Eléments préfabriqués bois un élément incontournable pour les façades actives ?

La préfabrication industrielle en usine de blocs de façade bois permet de proposer une solution plus économique, rapide à installer, de haute qualité et de grande précision.

Les éléments préfabriqués en bois s'adaptent facilement en neuf, comme en rénovation. Ils peuvent être installés sur différents supports : structure béton, ossatures bois ou métal.

Les arguments en faveur de la rénovation thermique avec une façade préfabriquée en bois sont d’ailleurs très nombreux :

  1. Délai de chantier très largement raccourci avec un système préfabriqué ; c’est d’ailleurs un argument-phare de la filière sèche construction bois.
  2. Intervention possible en site occupé, ce mode constructif étant sans gêne pour les habitants.
  3. Performance thermique incontestable... mais pas seulement ! Certes la façade préfabriquée bois est un système d’ITE efficace, mais c’est aussi un système assez unique en son genre, en ce sens qu’il répond aux nouvelles attentes en matière de construction globale : Repenser l’enveloppe du bâtiment pour la rendre active énergétiquement. La construction en éléments préfabriqués bois permet aussi l’intégration simultanée d’un certain nombre d’éléments tels que les menuiseries, la ventilation, les fluides… mais aussi de systèmes d’énergie renouvelable comme des modules solaires photovoltaïques.
  4. Valorisation esthétique du bâtiment de par la diversité de parements possible avec une solution à ossature bois, comme nous venons de le voir précédemment.
  5. Economie de surface habitable, et la possibilité offerte par ce système constructif d’augmenter la surface habitable grâce à la structure bois.
  6. Performance environnementale qui va probablement devenir prépondérante avec les prochaines réglementations ; le bilan environnemental du matériau bois lui-même est intéressant, et de plus en plus d’entreprises de la filière bois réalisent des bilans carbone qui se révèlent très favorables.
  7. Maîtrise du processus, de la conception à la réalisation, favorise également la solution en éléments bois préfabriqués, car qui dit préfabrication dit précision.

Les éléments préfabriqués en bois peuvent s’appliquer aussi bien sur des murs pleins, que sur des bâtiments existants avec façades légères, qui peuvent ainsi être remplacées.

Les panneaux préfabriqués bois en rénovation thermique par l’extérieur sont mis en œuvre en façade semi-rideau (pose des panneaux entre les refends et les dalles) ou en façade rideau (pose des panneaux devant les refends et les dalles).

Ces systèmes de préfabrication de panneaux peuvent par ailleurs intégrer des « façades actives » : On réalise une enveloppe de bâtiment complète avec intégration des fenêtres, des éléments techniques, des modules de ventilation, éventuellement des fluides, voire des panneaux photovoltaïques. Selon les matériaux utilisés dans ces éléments préfabriqués, la réhabilitation thermique permet aussi d’effectuer une réhabilitation acoustique (équilibre entre les bruits intérieurs et extérieurs).

Dans tous les cas, il est d’ores et déjà impératif de soigner les jonctions façade/plancher et façade/ voile, et d’étudier les solutions de raccordement d’étanchéité les plus performantes. C’est ici que le savoir-faire de tremco illbruck prend tout son sens :

Pourquoi utiliser des panneaux de parement bois extérieurs ?

Un panneau de parement extérieur bois est composé d'éléments minces à base de bois, ou dérivés du bois (plaques, en lames, copeaux, particules ou fibres liées au ciment) recevant une finition (lasure, peinture micro-poreuse ou revêtement plastique épais), qui apporte un aspect décoratif et protecteur à la façade. De faible épaisseur, le panneau de parement extérieur bois ne joue pas de rôle structurel.

A hautes propriétés mécaniques (stables dimensionnellement, résistants aux chocs et aux rayures), les panneaux extérieurs bois sont légers, rapides à mettre en oeuvre et économiques. Ils apportent isolation thermique et confort acoustique par l'amortissement des bruits venant de l’extérieur.

Les panneaux extérieurs bois sont posés verticalement et/ou horizontalement, et fixés mécaniquement par vissage sur une ossature. Pour prévenir et évacuer infiltrations ou condensation, il est nécessaire de prévoir une lame d'air de ventilation et un pare-pluie.

Qu’est-ce qu’un bardage bois ?

Un bardage bois peut se présenter sous forme de clins (lames) ou de panneaux et peut se poser sur tout type de façade, en neuf comme en rénovation. Il permet d’améliorer l’isolation thermique par l’extérieur d’un bâtiment, grâce aux propriétés mêmes du bois et à la lame d’air ménagée entre les clins et le mur extérieur. Il est toutefois aussi possible de compléter l'installation par une isolation thermique extérieure.

La pose du bardage lui-même, généralement par clouage, ne requiert aucun produit d’étanchéité ou de collage ; en revanche la division industrie de tremco illbruck propose une gamme complète de solutions pour l’installation des systèmes d’isolation thermique par l’extérieur.

Quid de la résistance au feu des façades bois ?

En façade bois, il est nécessaire d’anticiper les questions de sécurité incendie (en particulier le passage du feu par l’enveloppe) dès la conception :

  • Respect de la règle du “ C + D ”
  • Résistance au feu des façades : Il est conseillé de s’inspirer des solutions constructives proposées par la révision de l’Instruction Technique 249 (du 24 mai 2010).

Des informations complémentaires détaillées à ce sujet sont disponible sur le site internet de notre marque Nullifire, dédiée à nos solutions d’étanchéité et de revêtement de protection feu passive contre l’incendie.