Explore our brands

Prise, séchage ou polymérisation ? Quel vocabulaire utiliser en fonction des grandes familles de produits ?

Il existe une grande variété de produits chimiques utilisés dans le domaine du calfeutrement et du collage. En fonction des matières de base composant le produit, de sa formulation et de son principe de réaction, il existe un vocabulaire adapté. Cet article a pour but de vous apporter le vocabulaire adapté aux grandes familles de produits.

Prise

Ce terme ne concerne que les produits contenant du ciment. 

La prise est la réaction du ciment avec l’eau, provoquant le durcissement du béton ou du mortier. Le temps de prise dépend du dosage en ciment et en eau, de la température ambiante et de celle de l’eau, mais aussi d’additifs pouvant être ajoutés à la formulation : retardateur, accélérateur …

Séchage

Ce terme ne concerne que les produits en dispersion dans de l’eau ou dans un solvant.

L’évaporation de l’eau ou du solvant permet la réaction des polymères. Le temps de séchage varie avec la température et l’aération ambiante.

Un mastic acrylique, ou une colle en phase aqueuse peuvent mettre longtemps à sécher à basse température, par très forte humidité ou avec une mauvaise aération. Avec la combinaison des trois, à l’extrême le mastic peut couler au pied du joint.

Un produit en phase solvant peut avoir du mal à polymériser lorsqu’il est enfermé et que les solvants n’arrivent plus à s’échapper. Par exemple, la colle PVC appliquée en quantité trop importante ou en grande partie enfermée peut provoquer une déformation des pièces à coller.

Polymérisation – Réticulation

Ne concerne que les produits contenant des polymères.

La polymérisation d’un polymère mono-composant est une réaction chimique provoquée par un catalyseur ou un réactif, avec l’action de la chaleur ou de l’humidité ambiante. La réticulation correspond à la formation de liaisons chimiques suivant les différentes directions de l’espace au cours de cette polymérisation entre les chaînes de polymère et les agents de réticulation présents dans le produit, sous l’effet déclencheur de la chaleur et de l’humidité ambiante. Le résultat donne un réseau moléculaire tridimensionnel qui donne l’élasticité au produit et empêche son fluage.

Dans le cas d’un mastic silicone, hybride ou polyuréthane c’est l’humidité de l’air ambiant qui permet la polymérisation. Le premier aspect visible est la formation de peau de surface : le mastic encore « mou » ne marque plus au doigt. Un mastic réticule d’environ 2mm les premières 24h, puis d’1mm/24h ensuite.

Lorsque la réticulation est terminée, on parle alors de polymérisation à cœur.

A noter : un mastic trop épais peut ne jamais polymériser à cœur.

Cas des polyuréthanes : les polyuréthanes, résultent de la réaction chimique entre un polyol et un polyisocyanate. La grande variété de ces deux composants et la multitude de formulations possibles, permettent de créer une grande variété de produit polyuréthane : mastics, mousses, colles, liants, peintures, revêtements …

Dans le cas d’un  produit bi-composant la polymérisation se fait par réaction suite au mélange des deux composants. Contrairement aux mono-composants qui réticulent mm par mm,  la réaction chimique des bi-composants se fait en même temps sur toute l’épaisseur du produit.

DPU Durée Pratique d’Utilisation

Durée de vie en pot – Pot life

La DPU ne concerne que les produits bi-composants. C’est la durée pendant laquelle le produit peut être mis en œuvre.

La DPU varie avec la température : celle de stockage des produits, la température ambiante, mais aussi la température générée par la réaction chimique (réaction exothermique), qui est d’autant plus importante que le mélange est fait par trop grosse quantité.